Tenir le cap

Cela fait maintenant un peu plus d’un mois et demi que nous avons repris l’entraînement. Difficile de se remettre en selle. J’ai connu des moments compliqués fin septembre pour tout simplement remonter sur l’eau et se remotiver pour les Championnats Nationaux Bateaux Courts. Deux semaines seulement de break et je peux vous assurer que s’aligner au départ d’une course, en skiff, n’était pas dans mes priorités du moment. J’ai eu du mal à me faire mal ! La déception des mondiaux était encore fraîche et pousser la machine un challenge. Mais c’est la tête haute que nous avons attaqué ces championnats et avec les armes du moment.

Lire la suite...

Il était une fois

Il était une fois un rameur qui avait le rêve de devenir champion olympique. Mais il lui fallut traverser des montagnes et des déserts pour poursuivre sa quête qui lui semblait parfois bien loin...
J’aurais envie de commencer ce post comme un conte pour enfant qui pourrait se finir comme je le souhaiterais. Mais je vais vous épargner les dragons et autres personnages. Deux semaines plus tard, je dois me rendre à l’évidence, la réalité est toujours aussi morose. Rio 2016 me paraît bien loin effectivement ! J’ai essayé de retourner cela dans tous les sens mais rien n’a y faire. Certains me disent qu’il y a 5 mois, j’aurais été heureux d’être au départ à Aiguebelette. D’autres qu’il reste encore une chance de qualification dans 8 mois ou encore qu’on a gagné en expérience et que nous n’étions pas loin. Tout cela est vrai.

Lire la suite...

Dernière ligne droite

Nous voici à Guelph en Ontario, près de Toronto, où nous avons débuté notre préparation finale pour les championnats du monde qui auront lieu du 30 Août au 6 Septembre à Aiguebelette en France. Je ne connaissais absolument pas Guelph avant d’y arriver pour la première fois le 23 Juillet dernier. Pourquoi Guelph ? Car nous sommes venus y tester le site pour notre préparation olympique. En effet, Guelph n’a qu’une heure de décalage avec Rio de Janeiro, le climat en été y est similaire et Toronto n’est qu’à une petite heure de route.

Lire la suite...

Des PanAm en Or

Nous repartons de Toronto avec du lourd dans nos bagages et des tonnes de souvenirs. Quelle expérience que de courir à la maison ! Je comprends mieux maintenant pourquoi les équipes qui concourent chez elles comme c’était le cas à Londres en 2012 se sentent pousser des ailes. C’est une sensation unique que d’entrer dans le dernier 500m et d’entendre le grondement de la foule. Cela m’a donné la chair de poule tout au long de ces Jeux Panaméricains.

Cela avait déjà débuté lors de la cérémonie d’ouverture. Nous avons eu l’opportunité de nous rendre à Toronto le 10 Juillet et de défiler au côté de plus de 500 athlètes et entraîneurs de l’équipe canadienne.

Lire la suite...

Les Jeux à la maison

Cela sera certainement la seule et unique opportunité que j’aurai de concourir dans mon pays, sous mes couleurs. Cela aurait pu être le cas cette année si j’avais couru à Aiguebelette sous les couleurs françaises. Ce sera finalement au Canada que l’opportunité se concrétisera. Cela est quelque chose de spécial et je suis fier et heureux de faire partie de l’Equipe Canadienne qui défendra ses couleurs lors de ces 17èmes Jeux Panaméricains à Toronto !

Lire la suite...

Bronzés à Varese

7 années se sont écoulées depuis ma dernière médaille en quatre de couple. Est-ce un signe du destin mais cela était déjà du bronze sur le bassin de Pékin en 2008. Ma dernière médaille internationale remonte à 3 ans en double scull avec Cédric (Berrest). Là aussi du bronze en coupe du monde à quelques semaines des Jeux de Londres. Mais revenons sur ce week-end de courses.

Lire la suite...

Varese - World Cup 2

Nous voici arrivés en Italie depuis maintenant plus d'une semaine. Le décalage horaire (9h) a été plutôt bien digéré malgré un programme d'entraînement plus que chargé. On a gardé un rythme soutenu de 2 ou 3 séances par jour. On attaque la compétition comme un travail bien plus que comme un objectif principal. Cela fait du bien de retrouver la compétition et l'atmosphère d'un bassin international, de croiser les têtes connues, mais surtout de ressentir le petit flux d'adrénaline en descendant dans le balisage. Je voulais profiter de ce post pour brièvement présenter mes coéquipiers de galère. Nous sommes cinq rameurs à tourner sur le quatre de couple afin garder l'émulation mais aussi et surtout pour pallier aux éventuelles blessures. Je retourne à mes premiers amours au sein d'un bateau que je connais bien.

Lire la suite...

Courir ou ne pas courir?

"Impossible is nothing". Il semble que la célèbre marque à 3 bandes ait raison. Trois mois exactement après mon operation du dos, me voici de retour. Les heures et les heures de rééducation mais aussi le travail intense et la motivation ont fait la différence.

Lire la suite...

Le feu brûle encore

Huit semaines depuis la chirurgie. Treize semaines que je suis arrêté. Je pense avoir été très attentif et sensé dans ma manière de gérer cette blessure. Cédric Berrest, qui est celui qui me connaît le mieux quand il s’agit d’aviron (mais pas que!), serait certainement surpris de ma patience jusqu’à présent. Il est probable que je vieillisse et que la sagesse accompagne les années. Qui sait ?

Faire face et surmonter la blessure est très probablement l’une des expériences les plus difficiles pour un athlète. C’est en tout cas l’une des plus difficiles que j’ai eu à affronter. Je me suis aperçu que cela était comparable en beaucoup d’aspects à ce que j’ai pu vivre comme cauchemar en 2012 à Londres. Pourquoi cela ? Parce que cela fait douter, douter de soi, de sa capacité et de son aptitude à accomplir quelque chose. On se sent faible et tellement vulnérable. Tout votre monde, que vous avez passé des années à construire, s’effondre et disparaît soudainement.

Lire la suite...

J-500 avant Rio – Dans la peau d’un athlète

Publié sur www.rowingcanada.org

 

Nous sommes aujourd’hui à 500 jours de l’échéance sportive planétaire la plus importante pour nous, rameurs. L’olympisme est l’essence même de notre sport. Les Jeux Olympiques rythment nos carrières et notre quotidien.

Lorsque j’ai personnellement décidé de reprendre les rames à haut niveau fin 2013 après une année loin, très loin des bassins internationaux, l’unique moteur de ma motivation était cette échéance olympique de 2016. Mais il s’en passe des choses en quatre années.

Lire la suite...

4 semaines plus tard

Tout d’abord, j’aimerais adresser un grand merci à toutes celles et tous ceux qui m’ont soutenu. Que ce soit en direct, par message ou indirectement. Je n’ai pas pu répondre encore à tout le monde mais sachez que cela m’a beaucoup touché dans ces moments de vie parfois difficiles. Un merci tout spécial à :

Lire la suite...

Un pas après l'autre

J’ai pris du temps avant d’écrire cet article car il est des moments dans la vie qui sont parfois difficiles à exprimer. Ils nous ramènent à nos plus profondes peurs, à nos angoisses ou tout simplement à notre condition fragile d’Homme. J’ai longtemps cru que la seule chose qui importait était de faire avancer mon bateau le plus vite possible sur 2km. Ma vie a tourné et tourne autour de ça. J’ai fait des choix de carrière universitaire et professionnelle pour vivre cela de façon plus intense. J’ai su saisir des opportunités qui se présentaient à moi pour aller toujours plus loin dans cette démentielle spirale du haut niveau où rien d’autre ne compte que l’extrême dépassement de soi. Je pensais avoir eu des hauts et des bas.

Lire la suite...

Row 360 - Patriot Games

J’ai le grand privilège de faire la couverture du magazine Row 360 de ce mois-ci (#4). L’interview avec Rachel Quarrell (@RowingVoice) fut un vrai moment d’échange. Je me serais cru sur le divan à partager mon aventure depuis Londres 2012 jusqu’à 2014 et mon arrivée dans le « Cœur du Canada ».

Lire la suite...

Un début d'année difficile...

De retour de Sacramento (Californie) où nous étions en stage d’entraînement pour 2 semaines. Un objectif lors de ce stage : ramer. Cela peut sembler évident pour un rameur de ramer néanmoins je dois avouer que sur ce coup il y avait beaucoup d’aviron au programme. Pas moins de 540km avalés en 15 jours.

Lire la suite...

Retrospective : 2014 en image

Retour sur une année 2014 riche en événements et en émotions.

2014 fut pour moi l'année de tous les défis. J'aime à dire que cette saison fut la plus belle et la plus difficile que j'ai eu à faire. Après une année Off, retourner à l'entraînement fut parfois compliqué. Le corps s'adapte vite....en bien ou en mal ! Il a fallu me faire violence physiquement pour pouvoir revenir à un niveau correct. Mais je savais pourquoi je revenais. Cette année 2014 était pour moi l'année du renouveau. Nouveau projet sportif avec le huit France. Nouveau projet professionnel avec SNCF. Motivé à 200% mais conscient des challenges, les débuts furent prometteurs.

Lire la suite...

Avant Noël

Cela fait un bout de temps que je n'ai pas donné de nouvelles côté entraînement. Il est vrai que le programme est plutôt soutenu et que les moments pour se poser sont précieux et rares. Nous sommes rentrés de Californie fin novembre après un gros stage de foncier. Pas moins de 40h effectives d'entraînement par semaine. La journée de base consistait en une sortie vélo d'une centaine de kilomètres dans les montagnes de Malibu. 2000m de dénivelé positif chaque jour. Puis 2h de musculation vers 15h30 avant d'attaquer l'ergomètre pendant 1h30. Je dormais bien le soir.

Lire la suite...

Movember Challenge

 Movember est un challenge qui a pour objectif de changer durablement et significativement le visage de la santé masculine.

Lire la suite...

Livre "Chercheurs d'Or"

Il y a de celà un an exactement, nous réalisions avec Cédric Berrest un shooting photo pour Mamedy Doucara

Lire la suite...

Mes premiers Championnats Nationaux au Canada

Mes premiers Championnat Nationaux Canadiens furent une expérience de plus parmi les nombreuses qui se présentent à moi actuellement.

Lire la suite...

Bienvenue sur mon nouveau site.

Après des années à me dire qu'il fallait absolument que je change mon « vieux » blog auquel je suis attaché malgré tout, j'ai enfin sauté le pas et décidé d'ouvrir julienbahain.com.

Lire la suite...

3 secondes à Boston

Quel WE de compétition que cette 50ème édition de la Head Of The Charles ! Comme je l'ai dit dans mon dernier post, ces quelques jours au sein du « Great Sculling Eight » ont été riches en émotion.

Lire la suite...